“Uberisation” des services à la personne. Entre risque et opportunité (1/2)

« Le ménage à domicile bouleversé par l’arrivée de nouveaux acteurs qui cassent les prix », titrait le Figaro le 16 octobre 2014, après que plusieurs entreprises se soient lancées en France dans la mise en relation entre particuliers et aide-ménagers autoentrepreneurs. Un modèle économique qui permet à ces nouveaux venus de casser les prix. Alors que le tarif d’une heure de ménage à domicile se situe aux environs de 20 euros dans les agences traditionnelles avant déduction fiscale, Helpling affiche un tarif de 17,90 euros (pour une prestation ponctuelle), Hassle 15,90 euros et Homejoy 18,90 euros. Ces sites prélèvent une commission de près 20% en moyenne sur la rémunération des aides-ménagers.

Lire la suite